Clôture de la banque de signature: Coinbase et Paxos voient des liquidités bloquées.

Publié le 15 mars 2023 à 14:14

Par Vincent Maire

Source : Réserve Fédérale

Au milieu de la panique bancaire qui sévit aux États-Unis, Signature Bank fait l’objet d’une fermeture forcée à son tour. De leur côté, Coinbase et Paxos, ont communiqué en dévoilant avoir des liquidités bloquées chez cet acteur.

 

Signature Bank se voit dans l’obligation de fermer à son tour

Dimanche soir, Signature Bank a subi le même sort que Silicon Valley Bank quelques jours plus tôt. Et pour cause, dans une décision conjointe du département du Trésor américain, de la Réserve Féderale (FED) et de la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC), la banque s’est vue contrainte de fermer pour protéger les actifs des clients.

Le système bancaire américain vit actuellement une crise systémique appelée bankrun : chez plusieurs établissements, de nombreux clients cherchent à retirer leurs avoirs. Or, toutes les liquidités ne sont pas nécessairement stockées en espèces, une grande partie de ces réserves font l’objet de compensations. Cela signifie qu’au lieu d’avoir du dollar, les banques peuvent avoir des équivalents, telles que des bons du Trésor par exemple.

Le problème, c’est que les obligations ont des échéances variables, cela peut aussi bien être de trois mois que de dix ans suivant la catégorie. Mais dans le cas d’un bankrun, l’établissement bancaire a besoin de liquidités rapidement, ce qui peut le contraindre à revendre des actifs avec une décote par rapport à leur valeur réelle. Cela suffira à rembourser les premiers clients, mais finira par causer une crise de liquidités beaucoup plus grave.

Le problème peut alors créer une réaction en chaîne, avec des banques stockant les réserves d’autres banques.

Coinbase et Paxos touchées par Signature Bank

Comme pour Silicon Valley Bank, de nombreux acteurs crypto travaillaient avec Signature Bank, c’est notamment le cas de Coinbase et de Paxos. En effet, les deux entreprises ont annoncé avoir été touchées, et ont désormais des liquidités bloquées chez l’établissement concerné.

Pour ce qui est de Coinbase, 240 millions de dollars sont bloqués. La plateforme tente toutefois de se montrer rassurante, en affirmant que « toutes les espèces des clients dans les banques continuent d’être protégées par l’assurance de transfert de la FDIC » :

Du côté de Paxos, ce sont 250 millions de dollars qui sont touchés. Néanmoins, la société affirme qu’elle dispose d’une « une assurance-dépôts privée bien supérieure » à son solde de trésorerie et aux limites de la FDIC :

Tous les fonds impactés devraient normalement être intégralement récupérés, mais le délai avant que cela n’arrive reste toutefois incertain. Alors que cette crise est d’une ampleur largement supérieure à l’écosystème des cryptomonnaies, les prochains jours seront décisifs pour en prendre toute la mesure.


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.