Algérie Ferries : de nouvelles traversées disponibles en ligne

Publié le 11 mars 2022 à 00:22

Par Zine Haddadi

Après 19 mois d’arrêt en raison de la situation sanitaire, la compagnie maritime Algérie Ferries a repris ses traversées internationales en octobre dernier.

La compagnie nationale maritime a d’abord repris la desserte d’Alicante depuis Oran. Elle a ensuite lancée la ligne Alger – Marseille à partir du 1er novembre 2021. Les deux lignes sont opérées une fois par semaine chacune.

Algérie Ferries a pu faire entrer en service son tout nouveau navire, le Badji Mokhtar 3 qu’elle a réceptionné au mois d’août 2021. Le nouveau navire opère la traversée Alger – Marseille.

Alors que tous les regards sont actuellement braqués vers le ministère des Transports qui devrait annoncer prochainement une augmentation des liaisons internationales, le PDG d’Algérie Ferries, Kamel Issaad, a affirmé devant la commission parlementaire des affaires étrangères que la compagnie était prête à augmenter ses rotations.

Algérie Ferries : de nouvelles traversées cet été

Le PDG d’Algérie Ferries a évoqué le retour des traversées vers Marseille depuis Oran, Skikda, voire Annaba si la gare maritime est prête d’ici l’été prochain.

Décidément, ce n’était pas une annonce en l’air puisque sur le site d’Algérie Ferries, de nouvelles liaisons apparaissent en vente comme celle entre Oran et Marseille qui n’était pas commercialisée jusque-là.

Toutefois, sur le site, l’opération de réservation ne peut pas être finalisée. Un message d’erreur apparaît quand on veut finaliser la réservation.

Algérie Ferries anticiperait visiblement un ajout de cette ligne à son programme lors de l’augmentation prochaine des liaisons internationales que s’apprête à annoncer le gouvernement probablement ce jeudi.

En grosses difficultés financières, Algérie Ferries a besoin d’augmenter sensiblement le nombre de ses traversées pour soulager sa trésorerie. Avec seulement deux liaisons par semaine, la compagnie maritime nationale n’est pas en mesure de rééquilibrer ses finances.

Le nombre actuel ne répond pas à la demande et ne peut pas permettre à Algérie Ferries d’affronter convenablement la concurrence.


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.