Rachat de Twitter par Elon Musk : cette plateforme profite de la polémique

Publié le 24 avril 2022 à 00:53

#elon musk #twitter

Mastodon, le réseau social décentralisé, bénéficie des événements actuels.

Il y a une dizaine de jours, Elon Musk officialisait ce que beaucoup pressentaient : le CEO de Tesla a bien l’intention de racheter Twitter. Joignant les actes à la parole, ce dernier a fait une offre directe en affirmant son intention de payer 43 milliards de dollars pour s’offrir la plateforme.

Mais ce rachat ne plaît pas à tout le monde, à commencer par certains employés du réseau social, et des membres du conseil d’administration qui ont mis en place un plan pour tenter de le contrer. Du côté des internautes, un vrai clivage apparaît également entre les fans du milliardaire et ses opposants.

« Notre réseau social ne peut pas être possédé par un milliardaire »

Pendant ce temps, cette initiative semble faire les beaux jours de Mastodon, une plateforme bien plus confidentielle mais qui dispose d’une base d’utilisateurs déjà très solide. Décentralisé, gratuit et libre, ce réseau social tente depuis ses débuts en 2016 de créer une alternative crédible aux géants du web. En clair, il s’agit d’un modèle gratuit et non-marchand comme peut l’être Wikipédia.

Depuis la polémique entre Elon Musk et Twitter, les inscriptions semblent affluer sur Mastodon. Selon son fondateur, Eugen Rochko, le nombre d’utilisateurs serait même en explosion sur le serveur Mastodon.social : 12 187 nouveaux inscrits juste après l’annonce de l’offre du patron de SpaceX.

Les discours du milliardaire prônant une modération moins forte du réseau social ont rebuté certains internautes. Beaucoup estiment aussi que ce n’est pas à Elon Musk seul de décider de la politique d’une plateforme utilisée par des millions de personnes. Du côté de Mastodon, on a réagi à la polémique en expliquant :

"Chez Mastodon, nous présentons une vision des médias sociaux qui ne peut être achetée et possédée par aucun milliardaire. Votre capacité à communiquer en ligne ne devrait pas être soumise aux caprices d’une seule société commerciale !"

Toutefois, la plateforme reste bien en dessous des chiffres d’utilisation de Twitter. Selon nos confrères de PCMag, ils seraient en effet 250 000 personnes à se connecter chaque mois sur le réseau contre 217 millions chez son concurrent.

 

 


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.