Avec Twitter, Elon Musk deviendrait l’homme le plus endetté du monde

Publié le 2 mai 2022 à 01:56

En rachetant le réseau social pour 44 milliards de dollars, l’homme le plus riche du monde deviendrait également le plus… endetté.

L'homme le plus riche du monde pourrait aussi être… le plus endetté. Comme le rapporte BFMTV, Elon Musk, qui va racheter Twitter pour 44 milliards de dollars, soit un peu plus de 41 milliards d'euros, devrait voir ses dettes monter en flèche puisqu'il ne possède pas cette somme faramineuse en fonds propres.

La chaîne d'information souligne que le patron de Tesla a contracté plusieurs prêts bancaires à hauteur de 13 milliards de dollars pour boucler le rachat du réseau social. Celui dont le patrimoine est estimé aujourd'hui à 250 milliards de dollars devra ensuite rembourser ses emprunts colossaux avec les bénéfices de Twitter, selon les documents transmis à la SEC, le gendarme de la Bourse américaine.

Pour réunir les 44 milliards de dollars nécessaires à cette acquisition, Elon Musk va puiser 21 milliards de dollars dans sa fortune personnelle, probablement grâce à la vente d'actions Tesla. Enfin, le multimilliardaire compte également effectuer un dernier prêt personnel sur marge de 12,5 milliards de dollars, avec aussi des actions Tesla comme garantie. Au total, le futur propriétaire de Twitter aurait gagé pour 62,5 milliards de dollars d'actions Tesla pour couvrir son prêt. Du jamais vu dans le capitalisme mondial pour une seule et même personne.

Une multiplication d'entreprises difficile à gérer

D'après Audit Analytics, Elon Musk possédait plus de 90 milliards de dollars d'actions gagées avant le rachat de Twitter, faisant de lui le plus gros débiteur d'actions américain, loin devant le cofondateur d'Oracle Corporation, Larry Ellison, et ses 24 milliards de dollars.

Une fois les prêts pour le rachat de Twitter contractés, le montant total des actions gagées d'Elon Musk devrait atteindre les 140 milliards de dollars selon Forbes, soit plus de la moitié de toutes les actions gagées aux États-Unis (271 milliards de dollars) et après de 60 % de sa fortune personnelle.

Néanmoins, les marchés expriment des doutes sur le financement de l'opération face à ses dettes astronomiques, mais également sur la capacité que pourrait avoir Elon Musk à gérer cinq entreprises à la fois. Twitter viendrait en effet s'ajouter à Tesla, SpaceX, Neuralink et The Boring Company. « Je ne vais pas dire si Elon Musk en est capable, car il pourrait être un surhumain, mais, en général, cet engagement excessif peut créer un défi pour les actionnaires », présage Frank d'ISS Corporate Solutions dans Forbes.

 

 

 

 

 


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.