Téléportation : Einstein avait tort, ce prix Nobel de physique français la rend possible

Publié le 14 octobre 2022 à 09:25

RommB

La téléportation, mais oui bien sûr… mais pourquoi pas en fait. C’est ce que s’est dit Alain Aspect, prix Nobel de physique et prêt à en découdre avec les lois quantiques.

 

La téléportation, mythe populaire

Que ce soit la possibilité de voler, devenir invisible ou encore lire dans les pensées, la téléportation est depuis toujours un fantasme pour l’humanité. Elle fascine, inspire, tout en restant un rêve éloigné pour le commun des mortels. Présente dès l’aube de la culture science-fiction, on la retrouve notamment dans le film La Mouche Noire, datant de 1958.

Dans Star Trek, alors même que la téléportation des personnages jusqu’au vaisseau Entreprise est due à un manque de budget de production, cela devient rapidement un symbole de la série, avec les fameuses répliques “Beam me up !”. Mais qu’en est-il dans la réalité ? Est-ce uniquement de la fiction ou la science peut en faire quelque chose de concret ?

Un monde où la téléportation est réelle ?

La physique quantique est très intéressante et une discipline est amenée à tout changer dans le monde de la science, en nous permettant d’envisager des réalités auparavant impensables. L’étude de l'infiniment petit (état atomique ou subatomique) est régie par des codes qui peuvent souvent paraître illogiques et perturbants. C'est d’ailleurs pour cela que même les plus grands de ce domaine ne sont pas d’accord les uns les autres.

Pour la téléportation, des recherches ont évidemment déjà été faites afin de trouver un semblant de solution. La seule possibilité découverte pour l’instant est la téléportation quantique.

Dans ce cas-là, il s’agit du transfert de l’état quantique d’une particule à une autre, alors même que ces dernières se trouvent à une certaine distance l’une de l’autre. Mais attention, la suite risque de ne pas vous plaire. Alors même que les études tournent autour de la téléportation, on ne parle pas ici de transfert de matière ou d’énergie, mais bien de transfert d’état quantique.

L’état quantique ne correspond pas à de la matière ou de l’énergie, mais aux informations des particules, comme leur champ magnétique, leur polarisation ou encore leurs mouvements. Cela signifie que cette théorie ne permet pas techniquement de transférer les atomes d’un corps ou d’un objet vers un autre endroit, mais de dupliquer instantanément l’état d’une particule sur une autre, sans contact. Dommage.

3 prix Nobel de physique, dont un français, grâce à la téléportation quantique

Le prix Nobel de physique 2022 a été attribué à un trio de scientifiques : l’autrichien Anton Zeilinger, l’américain John F. Clauser, et le français Alain Aspect. Ils ont obtenu la plus belle des récompenses pour leurs travaux sur l’intrication quantique. Il s’agit d’un “phénomène dans lequel deux particules (ou groupes de particules) forment un système lié, et présentent des états quantiques dépendant l'un de l'autre quelle que soit la distance qui les sépare.”

Notre cher Aspect n’est pas né de la dernière pluie. Le génie de 75 ans a tout simplement prouvé de manière expérimentale en 1982 que les affirmations d’Einstein étaient fausses. Ce dernier ne pensait pas que la mesure d’un électron à un certain endroit pourrait être liée à celle d’un autre électron placé à plusieurs kilomètres de distance. Il mérite donc son prix Nobel, 40 ans plus tard.

À quoi sert cette avancée ?

C’est beau tout cela, mais si l’on ne peut pas téléporter des objets ou êtres humains, à quoi ça sert ? C’est la cybersécurité qui pourrait en profiter grandement. En effet, en maîtrisant cette intrication, on peut envoyer des messages cryptés via les particules intriquées entre elles. L’information est donc envoyée instantanément et grâce aux paradoxes des lois quantiques, elle est inviolable, et la moindre attaque d’un espion est de suite repérée, cette dernière altérant l’état des particules.

Les 0 et les 1 du langage binaire peuvent donc traverser de cette manière et ainsi révolutionner la communication informatique.

Ce n’est pas avec cette découverte que vous allez pouvoir faire Paris-Tokyo en plaçant vos doigts sur votre front tel Goku pour passer votre meilleure vie à Akihabara sans passer 10 heures dans l’avion.

Mais d’après Valerio Scarani, scientifique suisse spécialiste de la téléportation, “les lois de la physique n’interdisent pas complètement ce type d’hypothèse. Il ne faut jamais dire jamais”...


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.